Un thème d’actualité, deux conférences, une table ronde, 21 colloques programmés, 27 stands, 1 400 chercheurs réunis. La 2e édition des Journées Scientifiques de l’Université de Nantes, organisée lundi 8 juin 2009 à la Cité internationale des congrès de Nantes, a confirmé le succès populaire et l’intérêt scientifique de la première édition.

Ouverture officielle des Journées scientifiques de l'Université de Nantes, en présence des partenaires

Valoriser la recherche, échanger et diffuser le savoir scientifique au plus grand nombre. Telles sont les trois grandes missions fixées par les Journées Scientifiques de l'Université de Nantes. Un événement scientifique majeur dont la deuxième édition s'est tenue lundi 8 juin à la Cité internationale des congrès de Nantes. 

"C'est un double événement qui traduit l'image pluridisciplinaire de l'Université de Nantes", a souligné Yves Lecointe, président de l'Université de Nantes, en préambule de cette journée. "Cet événement est l'occasion pour tous les chercheurs de se retrouver, de partager leur savoir. C'est aussi le moyen de montrer à tous que l'université est un lieu de recherche, de diffusion de la recherche et de formation. Aujourd'hui, les Journées Scientifiques de l'Université de Nantes sont un événement très important qui ancre la recherche dans notre territoire."

  • Le public au rendez-vous
Tout au long de la journée, 21 colloques ont été organisés tandis que 27 stands de laboratoires de recherche de l'université ou d'autres structures ont permis au grand public de découvrir quelques-unes de leurs recherches ou tout simplement s'informer sur les enseignements de l'Université de Nantes.

Thème majeur cette année, l'évolution climatique, décliné en deux conférences grand public - sur le réchauffement climatique et la biodiversité - et une table ronde, ont permis de réunir 1 000 à 1 200 personnes dans le grand auditorium de la Cité des congrès.

Vincent COURTILLOT lors de sa conférence sur les changements climatiquesLa première conférence était animée par Vincent Courtillot (en photo ci-contre), géophysicien, professeur des universités à Paris, directeur de l'Institut de Physique du Globe de Paris, et membre de l'Institut Universitaire de France et de l'Académie des Sciences. La seconde, était elle menée par Jean-Michel Salles, économiste, chercheur au CNRS et coordonnateur du groupe de recherche sur la Biodiversité et les écosystèmes du Centre d'analyse stratégique de Paris.

Une table ronde réunissant les deux conférenciers ainsi que Raphaël Romi, Conseiller du président de l'Université de Nantes en charge de l'agenda 21, de Ronan Dantec, Adjoint au maire de Nantes en charge de l'environnement, et de François Clément, Maître de conférences à l'Université de Nantes, a clôturé cette journée sur un débat ouvert et constructif.

Une troisième édition des Journées Scientifiques de l'Université de Nantes est déjà à l'étude pour 2010...